Tour du monde de Foursquare, avec Jérôme Charron de Chartres #4rsquaretour

Cette semaine, notre seconde étape du tour du monde de Foursquare nous amène à Chartres et nous permet d’en savoir plus sur les pratiques de Jérôme Charron. Son profil sur Foursquare : https://fr.foursquare.com/jcharron

Peux-tu te présenter rapidement ?

Jérôme Charron, dinosaure d’internet (dans le sens vieux d’internet), passionné plus particulièrement par les moteurs de recherche (http://motre.ch), mais plus globalement par tous les usages possibles d’internet. Je suis également le directeur technique de la société Webpulse qui édite les sites Shopreflex et Staragora.

Depuis quand utilises-tu Foursquare et pourquoi as-tu créé un compte ?

Je ne me souviens pas bien de la date, mais à priori je suis un « early adopter », puisque je serais le 223706ème inscrit sur les 10 millions d’utilisateurs que compte actuellement le service.
Si ma mémoire est bonne j’ai créé un compte par curiosité, comme je le fais sur tous les nouveaux services qui sortent.

Comment utilises-tu Foursquare ?

C’est devenu aujourd’hui un réflexe, je check sur Foursquare partout où je vais : à la boulangerie, au boulot, chez le boucher, à la piscine, chez le coiffeur, etc. Lorsqu’il y a vraiment des conseils qui me semblent pertinents à laisser pour les autres utilisateurs, je n’hésites pas à laisser un conseil ou une critique. J’aime aussi (surtout maintenant que je suis un gros utilisateur d’Instagram) télécharger des photos sur les lieux Foursquare. Enfin, de plus en plus, je commente les check-ins de mes amis et souvent un petit dialogue s’instaure.

Fais-tu des check-in sur d’autres services que Foursquare ?

J’ai bien entendu testé les autres services, mais je suis chaque fois inexorablement revenu vers Foursquare.

Utilises-tu des applications Foursquare ? Si oui, lesquelles ?

Non, aucune. J’utilise uniquement l’appli iPhone 4square, ainsi que le site web (pour la partie super utilisateur).

Qu’est-ce qui te plaît dans Foursquare ?

L’aspect ludique et gamification sont à la base de ma motivation je pense. Mais je suis également séduit par l’idée que chaque utilisateur contribue dans son coin, modestement, à la construction d’une base de données vivante de notre environnement. Foursquare est à mon sens une des meilleures réalisations illustrant le concept de l’UGC. J’aime aussi beaucoup l’interaction qui se crée avec certains amis : on chat via Foursquare en fonction des lieux où on fait des check-in.

Qu’est-ce qui te déplaît dans Foursquare ?

Je ne comprends pas l’intérêt des tags et pourquoi foursquare persiste à les intégrer dans leur interface. L’application iPhone devrait s’adapter au « niveau » de l’utilisateur. Le panneau de contrôle des « super user » qui est vraiment mal fait ! Le manque de visibilité sur les badges existants, sur ceux qu’on est prêt à décrocher… Trop axé bons plans et pas assez rencontres fortuites et rapprochement des utilisateurs. Je n’ai jamais encore eu l’occasion d’être « invité » à rejoindre et/ou contacter un ami qui se trouve à proximité. Il manque peut-être aussi une notion de disponibilité : signifier à mes amis proches si je suis dispo ou non à un instant donné.

Quel est l’intérêt de Foursquare pour l’internaute ?

  • Avoir une seule application regroupant diverses astuces locales : restaurants conseillés, boutiques sympas, choses à voir, etc.
  • Pouvoir retrouver des amis se trouvant à proximité.
  • Bénéficier de bons plans localisés ?
  • Mais tous ces aspects sont encore trop « timides »

Vas-tu continuer à utiliser Foursquare ?

Oui, et plus mon entourage va l’utiliser, et plus mon intérêt pour Foursquare va grandir en proportion.

A ton avis, Foursquare va t-il décoller en France ? La géolocalisation de manière générale ?

Je pense que la condition essentielle est que Foursquare continue à être intégré (et je pense que ce sera le cas, car ils sont aujourd’hui LA référence) dans des services tiers ou des applications tierces (je pense notamment à l’intégration de 4square dans Instagram qui est très bien faite : elle permet de très facilement localiser vos photos si vous avez déjà un compte 4square, et en contre-partie l’application Instagram va automatiquement uploader la photo sur le lieu dans 4square mais aussi vous faire un check-in sur ce lieu).
D’une manière générale, si un service de geolocalisation doit décoller en France, ce sera très certainement Foursquare.
Mais l’utilisateur lambda qui utilise 4square doit y trouver un gain immédiat et je ne vois pas quel est ce gain immédiat actuellement.
Pour illustrer cette sensation : 4square est une application dont je n’ai jamais parlé (ou que de manière très évasive) à mes amis non geek : je ne sais pas quoi leur dire à propos de l’application qui pourrait leur donner envie de la télécharger et l’utiliser.

Ce site adhère à la charte Contenu 100% humain

Suivez-moi sur X

#ChiffresDuJour 📊 @VivaTech en chiffres (v/ @unpotedanslacom) :
👉 + de 165 000 visiteurs (+10%)
👉 13 500 startups (+20%)
👉 + de 120 pays ont été représentés
👉 IA : près de 40% des exposants
👉 + de 40% de femmes ont pris la parole

📷#VivaTech #Startups #Innovation

🚨 #CafeWayOfLife : J-1 avant la fin de notre campagne sur Ulule.

Y contribuer, c’est valoriser les petits acteurs innovants de la filière #café et viser le rêve d’être exposant à #VivaTech dans quelques années.

On compte sur vous. ▶️ https://tinyurl.com/2rynrh64

#InfoDuJour 🚀 Ce matin, je serai à #VivaTech sur le stand du @KPMG_France (Hall 1, G28) !

Il va être question d'entrepreneuriat, de jeunes, de femmes 👩 engagées, de tech, d'IA 🤖 et d'entreprises à impact.

#CollaborationCommerciale #VivaKPMG

#RencontreDuJour Team Goldorak ? (par R3D Maker, stand H46-031).

Tu marches dans les allées et d’un coup tu t’arrêtes. 😄

#VivaTech #Startups #Innovation

Charger plus...